Amanda Mercier
Amanda Mercier, Educatrice Tous ses articles

Intelligence du chaton

Déceler l’intelligence du chaton

chat

Le bon comportement d’un chat dépend de plusieurs facteurs : de ses gènes, du comportement de sa mère pendant qu’il était avec elle, de l’âge du sevrage, mais aussi de la richesse des contacts et de l’environnement du chaton pendant la période de socialisation.

 Idéalement, il faudrait qu’un chaton naisse et passe ses premières semaines dans un milieu en adéquation avec l’endroit où il vivra plus tard. Un chaton élevé dans l’isolement relatif sera prédisposé à développer un état d’anxiété à chaque événement nouveau. A l’inverse, un chaton qui passe d’un milieu riche et varié (en contact avec de multiples personnes) à un environnement pauvre en stimulations (vie solitaire dans un appartement) pourra montrer les mêmes signes d’anxiété, cette fois-ci liée au confinement dont il n’aura pas eu l’habitude. Cela pourra se traduire par des comportements de destruction, d’agression, d’agitation excessive, de malpropreté…

 Si l’intelligence d’un chat consiste à savoir s’adapter à son environnement, alors vous avez un grand rôle à jouer pour le stimuler… C’est pendant le jeune âge du chaton qu’il faut l’initier à toutes sortes d’événements. Il faut par exemple qu’un chaton soit rapidement habitué à être mis dans un panier ou une cage de transport, transporté dans différents milieux, mis en présence de personnes différents et d’objets hétéroclites, exposé à divers bruits… C’est ainsi qu’il pour développer un niveau de tolérance suffisant aux sollicitations multiples de son environnement.

Découvrez le programme Mon Chaton Et Moi

   

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat


Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat