Le chat et la toxoplasmose

La toxoplasmose chez les femmes enceintes

De nombreuses femmes enceintes sont inquiètes à propos du risque de transmission de la toxoplasmose par un chat. Il faut effet éviter de contracter cette maladie parasitaire pendant les premiers mois de la gestation, puisqu’elle peut être responsable d’avortement ou de malformations graves du fœtus.

Le risque de toxoplasmose concerne les femmes séronégatives, c’est à dire celles qui n’ont jamais été en contact avec le parasite et qui n’ont pas développé d’anticorps pour se protéger.

Comment les chats se contaminent-ils ?

Un chat « attrape » la toxoplasmose en ingérant des œufs (ou ookystes) de toxoplasmes dans le milieu extérieur, ou en consommant de la viande crue contenant des toxoplasmes. (Un chat d’intérieur qui mange des aliments industriels est hors de cause). La toxoplasmose n’entraîne pas de symptôme particulier chez le chat mais, quelques jours après sa contamination, il excrète à son tour des ookystes dans ses selles pendant au maximum 3 semaines. Ensuite, le chat est immunisé contre la maladie : il ne présente plus aucun danger pour une femme enceinte.

Comment une femme peut-elle être contaminée ?

S’ils sont dans des conditions favorables, les ookystes peuvent survivre 18 mois dans le milieu extérieur. Une personne à risque doit soigneusement éviter d’entrer en contact avec les matières fécales du chat, en manipulant sa litière par exemple. Les légumes mal lavés peuvent aussi être à l’origine de la contamination quand ils portent des particules de terre ayant été souillées par des déjections de chats. Le port de gants en caoutchouc est recommandé aux femmes enceintes lorsqu’elles jardinent ou manipulent la terre dans un endroit fréquenté par des chats.

Quel est le mode le plus fréquent de contamination par la toxoplasmose ?

La manipulation de viande crue représente la source la plus importante de contamination des femmes par la toxoplasmose. Chez les herbivores, les vecteurs de la toxoplasmose subsistent dans des kystes qui se développent dans les muscles. Il faut surtout se méfier des viandes de mouton et de porc, plus rarement de cheval. La consommation de viande ne pose pas de problème si elle est bien cuite : les kystes sont détruits en 10 minutes à 60°C.

Conseils pratiques à une propriétaire de chat qui attend un bébé !

- Quelques gestes simples éloignent le risque de toxoplasmose lors de la préparation des repas : rincer soigneusement les légumes, nettoyer les ustensiles de cuisine et les plans de travail entre deux usages et se laver les mains après avoir manipulé de la viande crue. - Le port de gants en caoutchouc s’impose pour le nettoyage de la litière. Si quelqu’un d’autre peut s’en occuper, mieux vaut sous-traiter son entretien ! - Le chat ne doit pas sauter sur les plans de travail où sont préparés les repas ni sur la table de la cuisine ou de la salle à manger.  Il ne doit pas non plus venir boire dans l’évier de la cuisine. - S’il s’agit d’un chat d’extérieur qui peut chasser, mieux vaut se laver les mains après avoir caressé ou manipulé le chat.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chat


Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chat